Chef de bord

Un chef de bord est responsable de son équipage.

Lors de nos sorties nautiques, il doit respecter un certain nombre de règles.

Il voit peser sur lui une responsabilité civile contractuelle et délictuelle.

L’intérêt réside dans la charge et le contenu de la preuve qui varieront selon la nature de la responsabilité civile mis en jeu.

Le Chef de bord est considéré comme gardien du navire.

En ce sens, un arrêt de la Cour de cassation du 8 mars 1995 énonce clairement « les usages et les règles applicables en matière de courses en mer donnent au seul « skipper » le commandement du voilier dont il dirige et contrôle les manœuvres et la marche, chacun des coéquipiers effectuant sa tâche à la place qui lui a été affectée dans l’équipe, sous le contrôle et la direction du skipper, lequel exerce donc seul sur le navire les pouvoirs de contrôle et de direction qui caractérisent la garde de la chose ».

Ainsi, le Chef de bord a la qualité de gardien exclusif du voilier et a le seul pouvoir de décision quant aux manœuvres à réaliser sur le navire dont il assure le contrôle et la direction.

Cette application stricte de la garde mise à la charge du skipper ne prive pour autant pas celui-ci d’évoquer l’application des règles du droit maritime en cas d’abordage.

SNLB 2019 ©  Tous droits réservés

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Société Nautique Le Bono

SNLB

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now